Roadtrip de Montréal à l’Anse-St-Jean

Après avoir installé le canot sur le toit de l’auto et le vélo à l’arrière, on a sorti nos talents de tétris pour faire rentrer le restant du stock dans ma spacieuse mini cooper. Au programme : une semaine en amoureux jusqu’à l’Anse-St-Jean, une charmante municipalité que j’ai eu la chance de visiter uniquement en hiver. Étant donné que mon copain n’arrête jamais réellement de travailler et qu’il doit avoir accès au wifi (ahh la vie d’entrepreneur!), on a opté pour des nuitées principalement en auberges jeunesse.

Après avoir installé le canot sur le toit de l’auto et le vélo à l’arrière, on a sorti nos talents de tétris pour faire rentrer le restant du stock dans ma spacieuse mini cooper. Au programme : une semaine en amoureux jusqu’à l’Anse-St-Jean, une charmante municipalité que j’ai eu la chance de visiter uniquement en hiver. Étant donné que mon copain n’arrête jamais réellement de travailler et qu’il doit avoir accès au wifi (ahh la vie d’entrepreneur!), on a opté pour des nuitées principalement en auberges jeunesse.

Voici une proposition d’itinéraire réalisable en 9 jours de Montréal jusqu’à l’Anse-St-Jean.

 

JOUR 1 : MONTRÉAL > BAIE-ST-PAUL

Escalade Mont du Dôme

C’est un départ vers la charmante région de Charlevoix. On se rend directement à la ZEC des Martres pour réussir notre mission de la journée : grimper «L’initiation», l’une des voies qui se trouvent sur le Mont du Dôme.

Auberge des Balcons

Après cette ascension de fin de journée, on se dirige ensuite à l’Auberge des Balcons située au centre de ville de Baie-Saint-Paul. Autrefois un couvent, on peut voir les traces d’histoires dans la décoration des chambres et des espaces communs, ce qui ajoute une touche particulièrement authentique à l’endroit.

JOUR 2 : BAIE-ST-PAUL

Ferme Le Germain

En matinée, on passe faire un tour à la ferme qui se trouve derrière l’Hôtel le Germain où on y rencontre de mignonnes vaches Highland, des lamas, des moutons et des poules.

Menaud

On visite ensuite la distillerie Menaud (et on prend évidemment des réserves à déguster plus tard)! La bière forte Miel à base de miel de fleurs sauvages est absolument divine.

Marché public

Si vous séjournez à l’Auberge des Balcons un dimanche, sachez que le marché public de Baie-Saint-Paul prend place tous les dimanches de juin à octobre à deux pas de là. C’est donc l’occasion de rencontrer des producteurs locaux et de faire vos emplettes!

Course en sentier Parc national des Grands Jardins

On entame l’après-midi avec le sentier Le Pioui aux Grands-Jardins. Plus rustique et rocailleux, c’est un bon défi d’agilité! On termine la course avec la montée du sentier La Chouenne, un sentier beaucoup plus dégagé, pour un total de 15 km.

JOUR 3 : BAIE-ST-PAUL > ST-JOSEPH-DE-LA-RIVE

Mont Liguori

Après une journée de télétravail, on se récompense avec une randonnée au coucher de soleil jusqu’au refuge Liguori. Dégustation de nos bières achetées chez Menaud au belvédère donnant sur l’Île-aux-Coudres et fin de l’excursion à la frontale.

Auberge de la rive

Je vous recommande cette auberge située sur le bord du Saint-Laurent (à deux pas de la plage)! Les chambres aux allures nautiques mélangées avec les décorations d’autrefois donnent le goût de ralentir et de vivre au rythme des marées. Bref, c’est l’endroit parfait pour un séjour cosy en amoureux.

JOUR 4 : ST-JOSEPH-DE-LA-RIVE > L’ANSE-ST-JEAN

Découvrir les alentours

Ça vaut la peine d’aller jeter un coup d’œil aux musées et commerces à proximité de l’Auberge de la rive. Un arrêt s’impose à la Papeterie artisanale Saint-Gilles, au Musée maritime de Charlevoix et au Parc des navigateurs.

Kayak de mer

Avant de prendre la route vers l’Anse-St-Jean, je recommande l’expérience du Kayak de mer avec Katabatik aventure.

Plage de St-Irénée

Si votre horaire est trop serré pour une sortie en kayak, faites au moins une pause-lunch à la plage de Sainte-Irénée. La poutine du Casse-Croûte chez Ginette vaut amplement l’arrêt et l’immense plage de sable ne vous décevra pas.

Auberge Le Camp de Base

On débarque au Camp de Base en fin de journée, notre auberge et on reçoit un accueil particulièrement chaleureux de toute l’équipe. Je dois également avouer que j’ai un petit faible pour les meubles vintages et le macramé suspendu au mur qui enjolivent la chambre. L’accès se fait à l’extérieur, juste à côté de notre espace de stationnement, ce qui est super pratique pour accéder à notre stock.

JOUR 5 : L’ANSE-ST-JEAN

Sentier Le Poète

J’étais justement à la recherche d’un sentier pour courir en trail et celui-ci était plus-que-parfait! Le début de la randonnée se trouve tout près de la marina et les points de vue sur le fjord sont de toute beauté. J’ai couru jusqu’au Lac Croche, ce qui donne un total de 10 km au total pour l’aller-retour.

 

Souper au Café du quai

On n’a pas pu résister aux fameuses crêpes bretonnes de l’endroit. Il faut absolument goûter aux crêpes poire-chèvre et à la Végé…et celle au caramel salé (ok tout était absolument décadent). Une seconde mention spéciale à l’accueil chaleureux. J’ai même eu droit à une couverture pour couvrir mes jambes puisqu’il commençait à faire frais et que j’étais encore en habit de course!

JOUR 6 : L’ANSE-ST-JEAN

Randonnée Montagne Blanche

Le personnel de l’auberge m’avait fortement recommandé cette randonnée et je confirme qu’elle vaut le détour! Assurez-vous cependant que le ciel soit dégagé si vous en faites l’ascension.

Kao Chocolat

Sur le chemin du retour, je fais un arrêt nécessaire chez Kao Chocolat, une chocolaterie qui utilise en grande partie des produits locaux dans la conception de ses chocolats. La grande amatrice de plantes boréales que je suis a adoré le chocolat au thé du labrador.

Souper au Camp de base

Je donne assurément un 10/10 pour le resto-bar de l’auberge. L’ambiance est parfaite et j’ai déjà hâte d’y retourner cet hiver en mode après-ski! La bière de la région, la Chasse-Pinte est délicieuse et il faut absolument essayer la mousse de saumon fumé qui est justement fumé sur place!

Camping au sommet du Mont-Édouard

Le ventre plein, on part vers le Mont-Édouard pour notre première nuit en camping jusqu’à présent. On atteint finalement le sommet après 2h de randonnée et on installe notre tente sur la plateforme Le Perchoir.

JOUR 7 : L’ANSE-ST-JEAN > PARC DES HAUTES GORGES

Canot-camping

Il fallait bien se servir de notre canot après l’avoir traîné tout le voyage! On a donc décidé d’aller dormir au camping de la Sépaq sur le bord de la rivière Malbaie. Il faut canoter sur une distance de 8km pour se rendre jusqu’au site de camping et l’emplacement est absolument magnifique.

JOUR 8 : PARC DES HAUTES GORGES > VALLÉE BRAS-DU-NORD

Au retour, on a fait un arrêt à Vallée Bras-du-Nord pour faire du vélo de montagne. C’est un véritable terrain de jeux pour les débutantes comme moi ou les plus avancées! On y a également passé la nuit en camping.

 

JOUR 9 : VALLÉE BRAS-DU-NORD > MONTRÉAL

Le retour!

 

Si vous souhaitez partir deux semaines, je suggère fortement de faire le tour du Fjord. Après l’arrêt à l’auberge Le Camp de Base, mettez le cap vers l’Auberge Aventure Rose des Vents et campez la nuit d’ensuite Au Sommet du Fjord, où vous aurez la chance d’admirer le fleuve du haut de votre plateforme de camping.

par Jenève Gervais (Filles du Nord)

par Jenève Gervais (Filles du Nord)

Je suis Jenève, l'une des trois fondatrices de Filles du Nord, blogue sur lequel j'ai la chance de partager mes passions pour le plein air et les produits locaux. Avant tout, notre objectif avec cette plateforme est de faire rayonner les régions du Québec et de créer une grande communauté de filles aux quatre coins de la province. Jetez un coup d'œil à notre blogue, page Instagram et page Facebook pour en savoir plus!

Comments

mood_bad
  • Aucun avis
  • Ajouter un avis