Description

Située dans Maison Mère, ancien couvent transformé en lieu de partage au cœur de Baie-Saint-Paul, cette auberge de jeunesse unique a tout pour combler les voyageurs en quête à la fois de confort et de découvertes! Prenez plaisir à préparer vos repas avec les produits locaux dans nos cuisines communes. Puis, laissez-vous bercer dans la petite chapelle reconvertie en salon chaleureux ou sur nos magnifiques balcons avec vue sur les montagnes. Café ludique, espaces de cotravail et studios d’artistes sont accessibles en pantoufles dans Maison Mère. Et, quelques minutes de marche suffisent pour vous transporter à la plage ou sur la fameuse rue Saint-Jean-Baptiste! Avec sa riche programmation de spectacles et d’activités chaque semaine, l’Auberge des Balcons est l’endroit vivant par excellence pour profiter de Charlevoix à prix d’ami!

Évaluation de l'auberge
  • Proximité du centre-ville
    100/100
  • Auberge festive
    60/100
  • Auberge relaxante
    100/100
  • Éco-responsabilité
    75/100
Billet de blogue

L’Auberge des Balcons : AU COUVENT COMME EN FAMILLE

Midi de juillet. Charlevoix. L’air est doux, mon cœur fébrile. Ce soir, croyez-le ou non, je dors chez les sœurs. En bikini sous ma robe d’été, la musique à plein volume et les vitres baissées, j’aperçois avec émotion la très bucolique Baie-Saint-Paul qui se dessine dans le bas de la côte et le fleuve Saint-Laurent comme une plaine bleutée qui s’y loge avec langueur. Mais à travers tous ces Saints que je traverse et malgré le séjour qui s’annonce, si je suis convertie, c’est aux auberges de jeunesse !


Voir l'article complet
mood_bad
  • Aucun avis
  • Ajouter un avis
    À propos

    L’organisme à but non-lucratif qui gère l’Auberge des Balcons est le même qui a géré le fameux Balcon Vert pendant 40 ans, de 1974 à 2014. Cette auberge de jeunesse/camping mythique installé en montagne à Baie-Saint-Paul a été un véritable repère d’hippies pendant les années 70’ et 80’ et il n’était pas rare d’y voir des Jean Leloup y gratter la guitare. Guy Laliberté et sa gang ont aussi beaucoup fréquenté cet endroit pendant la création et mise sur pied du célèbre Cirque du Soleil.
    En 2016, deux ans après la fermeture du Balcon Vert, Rémy Couture propose au C.A. de l’OBNL de prendre les choses en main et d’effectuer une transition vers un nouveau projet d’auberge de jeunesse, cette fois en plein centre-ville dans le couvent des Petites-Franciscaines-de-Marie que la ville allait acquérir quelques mois plus tard. En même temps, Hugo Leblanc-Dufour et Kévin Besnard travaillent, à Québec, de leur côté, à l’élaboration d’un plan d’affaires pour la création de leur propre auberge de jeunesse à Baie-Saint-Paul. En novembre 2016, ils rencontrent Rémy qui les invite à joindre son projet. Ils acceptent avec enthousiasme et commencent à travailler à l’ouverture d’une auberge de jeunesse tous ensemble. Quelques mois plus tard, c’est au tour de Lydia Duschene de joindre l’équipe, en convainquant le reste de l’équipe de sa complémentarité afin de mettre sur pied ce projet.
    Finalement, c’est le 13 juillet 2017 que la petite équipe de quatre accueilleront leurs premiers visiteurs, une semaine avant la 8e édition du fameux festival de musique « Le Festif! » où ils affichent complet, hébergeant plus de 80 personnes.
    Deux ans plus tard, l’Auberge des Balcons se portait très bien et célébrait son deuxième anniversaire en louant sa 20 000e nuitée ! L’équipe avait grossit à ce moment pour atteindre huit personnes !