Blog_PAK-SAK_10_auberge_jeunesse_magog_orford_salle_manger_design

L’Auberge jeunesse Magog-Orford : LE GRAND CONFORT À PETIT PRIX

Quoi de plus bucolique qu’une balade d’après-midi dans les Cantons-de-l’Est ? Maisons victoriennes qu’on dirait tout droit sorties d’un film d’époque, vignobles, monts et vallées, la route pour se rendre à l’auberge jeunesse Magog-Orford me rappelle que mon escapade est déjà commencée !

        Excitée d’explorer une région que je ne connais que trop peu, je me stationne à la porte de l’ancien presbytère aujourd’hui converti en lieu d’hébergement chaleureux et abordable et souris à la vue des bean bags et des hamacs installés sur l’herbe devant l’établissement. Le ton est donné.

       À l’intérieur, une ribambelle de photos alignées dans la cage d’escalier comme autant de portraits d’une même famille nous présente l’équipe de jeunes passionné·e·s derrière l’OBNL qui accueille les visiteur·se·s depuis 2017. Sur le mur d’en face, un tableau nous réfère aux activités coup de cœur de chacun et nous indique où se rendre pour s’y adonner.

Docile, je remets ma lecture à plus tard et me contente de suivre les flèches pour régler d’abord mon arrivée. Quelle n’est pas ma surprise de découvrir que dans cette auberge très instagramable avec ses centaines de plantes en pots et ses antiques accessoires déco, les départs et les arrivées se font au comptoir d’un magnifique café caché où une poignée de tables reposent dans une verrière entourée d’arbres et construite comme une bulle à l’écart du reste de la maison !

        J’en profite pour commander un thé et monte au deuxième rejoindre ma chambre en empruntant les longs corridors aux planches qui craquent. Fouineuse, je visite au passage toutes les pièces qui me sont accessibles et confirme mon impression que dans ce bâtiment patrimonial remis au goût du jour, prix abordable ne signifie pas confort moyen ! Ascenseur sur tous les étages, couettes moelleuses aux couleurs tendance, douche vitrée, vaste espace cuisine-salle-à-manger offrant bagels frais du jour, fruits et céréales à volonté tous les matins, salon-télévision à part pour ne pas déranger les occupants du salon principal, buanderie, sécurité 24/7 et prêts de vélo, je me sens presque à l’hôtel… le marbre froid et l’odeur de chlore en moins !

L’auberge étant située à la fois aux portes du parc national du Mont-Orford et au cœur du centre-ville de Magog, j’aurai eu le temps, durant les 3 jours qu’aura duré mon aventure, de faire la randonnée des Crêtes, une boucle d’environ 18 kilomètres offrant les plus beaux points de vue du coin, de manger à la table d’un excellent restaurant végétalien, de déguster les produits éclatés d’une microbrasserie avec terrasse, de flâner à travers les boutiques rustiques-chics de la rue principale et de pique-niquer au coucher du soleil aux abords du majestueux lac Memphrémagog.

Si je reviendrai ? Bien sûr ! Et la prochaine fois, ce sera pour faire la fête, la programmation estivale de l’auberge jeunesse Magog-Orford, avec ses « Artistes su’l balcon », ayant elle aussi tout pour me plaire !