Blog_PAK-SAK_2

15 trucs pour voyager de façon responsable (2/2)

Environnements naturels rasés pour la construction de centres de villégiature, identités culturelles effacées au profit d’une standardisation des lieux, des services et des produits offerts aux touristes… Nos voyages ont parfois des impacts insoupçonnés.

La suite de nos 15 trucs pour voyager de façon plus responsable et tripper la conscience tranquille (premier billet juste ici) !

8. FAIRE DE SA GOURDE SA MEILLEURE ALLIÉE

Prendre l’habitude de traîner sa gourde partout où l’on va permet non seulement de se garder hydraté·e, mais dissuade d’acheter bouteilles d’eau et autres breuvages contenus dans un emballage de plastique à usage unique. En plus, une panoplie de filtres sont maintenant offerts sur le marché pour rendre potable même la source la plus louche !

9. SE TENIR LOIN DES ACTIVITÉS QUI EXPLOITENT LES ANIMAUX

Plusieurs sites touristiques se servent des animaux pour mettre de l’exotisme dans nos voyages : photos avec un perroquet sur l’épaule ou une tarentule dans la main, calèches à cheval, baignades avec les dauphins, zoos, promenades à dos d’éléphant ou de chameau… Même si l’offre peut parfois être tentante, évite le plus possible ou, du moins, informe-toi des conditions dans lesquelles ces êtres sensibles sont traités. Une foule de réserves et de centres de conservation de la faune se feront un plaisir de te mettre en contact avec les bêtes autrement, en plus de t’en apprendre davantage sur leur mode de vie.

10. RÉSERVER DIRECTEMENT AVEC LE LIEU D’HÉBERGEMENT CHOISI

Utiliser des guides de voyage papier, des moteurs de recherche ou des sites comme pak-sak.com, qui te mettent directement en contact avec l’établissement au moment de réserver ton séjour, t’assure de payer le prix le plus bas, en plus d’éviter à ceux et celles qui t’accueillent de devoir payer une commission aux multinationales qui régissent le monde des réservations en ligne. Dans le même ordre d’idées, privilégie le paiement en argent comptant lorsque tu fais affaire avec une auberge ou un commerce local. Si ce n’est pas possible, garde en tête que les institutions bancaires chargent un frais fixe à l’établissement que tu visites pour chaque transaction par carte de débit effectuée, et un pourcentage lorsque tu utilises ta carte de crédit. Il est donc préférable de payer les gros montants par débit, et les petits par crédit.

11. FOURNIR SA PROPRE VAISSELLE

Il n’y a pas qu’en camping que gamelle, verre et ustensiles de poche peuvent être pratiques. Demande au serveur du comptoir pour emporter de mettre ta commande dans les plats que tu lui fournis et pense à refuser la paille avant qu’on ne te l’apporte.

12. ENCOURAGER L’ÉCONOMIE LOCALE

Comme chez toi, privilégie les commerces et produits locaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et soutenir l’économie régionale.

13. S’ABSTENIR DE PARTIR EN CROISIÈRE

Plusieurs études le démontrent, les croisières sont parmi les façons de voyager les plus polluantes qui soient. Au-delà des particules toxiques qu’il propage dans l’air comme dans l’eau, un seul de ces gigantesques bateaux engendre une quantité de déchets équivalente à une ville entière, infrastructures pour les traiter en moins… Doit-on ajouter quelque chose ?

14. UTILISER DES CRÈMES SOLAIRES, CHASSE-MOUSTIQUES ET SAVONS SANS DANGER POUR L’ENVIRONNEMENT

Les précieuses barrières de corail et nombre de cours d’eau sont désormais contaminés par nos produits cosmétiques. Avant de sauter à l’eau, veille à n’avoir appliqué sur ta peau que des crèmes solaire, chasse-moustiques et savons faits à partir d’ingrédients naturels.

15. ÉVITER LA CONSOMMATION DE PRODUITS D’ORIGINE ANIMALE

Ce n’est plus un secret, l’élevage est l’une des principales causes des changements climatiques et des milliards d’animaux souffrent des différentes industries qui les exploitent. Si tu souhaites voyager de façon plus écologique, mais aussi éthique, réduis au maximum ta consommation de produits d’origine animale autant à travers ton alimentation (viande, œufs, produits laitiers, etc.) que dans les souvenirs que tu rapportes : vêtements et accessoires de cuir ou de fourrure, instruments de musique en coquilles de tortues, pendentifs ou bouteilles d’alcool contenant scorpions, insectes et serpents, etc.

Et voilà ! Pour d’autres trucs et conseils de voyage, surveille notre page Facebook ! À bientôt !